De nos jours, le choix de fonder une famille existe bel et bien. Les secrets de la procréation ont été percés, ce qui fait que donner naissance n’est plus soumis aux caprices de dame Nature. Une femme peut avoir un enfant toute seule, sans avoir eu de rapports intimes. Un couple homosexuel peut avoir un bébé qui porte leurs gènes. On n’arrête plus le progrès. Ce qui fait que le moment de fonder une famille peut être un événement à marquer sur le calendrier. Ce choix peut être basé sur l’âge, la situation économique, ou tout bêtement la nécessité de trouver un partenaire intéressant.

L’âge, un facteur essentiel de maturité

Malgré les avancées de la médecine, l’âge continue d’influencer la décision d’avoir des enfants. Il est vrai que l’horloge biologique tourne pour tout le monde. Mais, au-delà des considérations physiologiques, c’est le mental qui est le plus influencé par cette histoire d’âge. La société continue de projeter une certaine image de la mère parfaite : dans la trentaine au plus tard elle tient un bébé. A partir du dépassement de ce moment, on devient une vieille fille. Même dans les sociétés dont les mœurs sont les plus évoluées, cette qualification reste de mise.

Une situation économique stable

En ces temps difficiles, il est irresponsable de mettre au monde un enfant, sans penser à sa sécurité financière. Notre société est une société de consommation. Malgré l’existence d’aides au logement ou d’allocations familiales, l’argent joue malheureusement un rôle dans l’épanouissement de l’enfant. Beaucoup de personnes attendent d’avoir les moyens d’avoir un enfant. Le risque c’est que la fièvre de la fortune les pousse à vouloir toujours. Le temps file, et quand on a la fièvre de la fortune, on peut ne s’apercevoir que trop tard que l’occasion est passée.

Choisir le bon partenaire

Le bon partenaire est évidemment le choix le plus important. Il est vrai que les femmes n’envisagent pas toutes leurs relations en fonction de l’éventuelle paternité de la personne. Mais comme enfanter est une aventure qui est loin d’être de tout repos, il vaut mieux l’affronter avec un allié sûr à ses côtés. Que ce soit un homme ou une femme, l’essentiel est l’amour et la confiance. L’envie de materner vient tout naturellement avec le temps.

Catégories : Vie de famille

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *