Dans tous les domaines, la base est la plus importante pour réussir et aller plus loin. C’est valable quand il s’agit de l’enseignement. Les classes de primaires ont besoin de la meilleure formation qui soit. La classe de CP fait partie des étapes à échelonner pour passer plus tard au collège. En tant qu’institutrice, vous devez vous armer des meilleurs supports et techniques pour préparer la classe tous les jours. Comment vous y prendre ?

Dans les formations organisées par l’établissement scolaire pour les enseignants

On ne devient pas enseignant naturellement. Il y a des parcours à suivre qui comprennent une formation continue. En effet, être institutrice ne se réalise pas avec un seul diplôme. Du moment où vous exercez le métier, vous devez vous former continuellement, au moins au début de chaque année scolaire. Les méthodes pour mieux transférer les connaissances et les savoir-faire aux élèves d’apprentissage évoluent avec le temps. En général, l’école elle-même organise des formations au cours de l’année scolaire pour aider les institutrices à parfaire leurs méthodes pédagogiques. Mais, c’est également important pour mettre à jour les cours à dispenser aux élèves. Les formations consistent alors d’un côté, à réviser les contenus des cours et de l’autre côté, à améliorer les méthodes d’enseignement. Les deux volets permettent aux enseignants de mieux préparer la classe chaque jour.
Par ailleurs, il est possible pour chaque institutrice de suivre par leur initiative une formation. Il peut s’agir d’une formation pédagogique, une formation linguistique ou une formation sur la petite enfance. Dans tous les cas, ces formations doivent aider l’institutrice à mieux appréhender son métier. Elle sera à même de relever les défis, comme combiner des méthodes différentes, donner des cours à des élèves qui n’ont pas la même vitesse d’apprentissage, etc.

L’autodocumentation

Pour transmettre son savoir, l’enseignant ne doit pas simplement se contenter des formations proposées par l’établissement scolaire. Il doit également se former sur les lacunes qu’il pense avoir et qui ne sont pas incluses dans les formations que lui offre l’établissement scolaire. Dans ce cas, l’autodocumentation est très importante. Cela peut se faire en ligne et hors ligne. D’abord, il existe de nombreux sites et blogs spécialisés dans l’éducation primaire. Vous pouvez y apprendre les différents programmes de la classe de CP. Vous pouvez facilement y diviser les programmes en cours journaliers. Vous y trouverez également des tutoriels pour mieux enseigner les élèves en bas âge. Vous pouvez aussi y trouver des fiches et des ressources pour le CP. Les blogs et les forums sont spécialement intéressants pour pouvoir échanger avec les autres institutrices de votre région ou du monde entier. C’est plus enrichissant pour mettre à jour vos méthodes d’enseignement. N’hésitez pas à télécharger des ebooks gratuits ou acheter des ouvrages en ligne pour vous aider à préparer la classe, les cours, les exercices et les examens au quotidien. Ensuite, vous pouvez chercher divers ouvrages dans les bibliothèques de l’école, dans les bibliothèques municipales ou privées. Les livres physiques restent plus efficaces pour suivre facilement un programme scolaire. Vous pouvez feuilleter votre livre tranquillement chez vous le soir, ou en classe pour puiser de nouveaux exercices à faire à vos élèves. Quoi qu’il en soit, les deux méthodes restent complémentaires pour être efficaces dans votre métier.

Catégories : ConseilsEducation

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *